Matin Brun

Une adaptation de la nouvelle de Franck Pavloff.

Matin brun est une nouvelle et un apologue français, écrit par Franck Pavloff, édité par une maison d’édition habituellement spécialisée dans la poésie, les Éditions Cheyne en décembre 1998 Note 1. Le titre fait référence aux « Chemises brunes », surnom donné aux miliciens nazis des SA. L’auteur a écrit cette nouvelle, comme un « coup de colère », après la révélation d’alliances de candidats avec le Front National au deuxième tour d’élections locales1.

Matin brun est une nouvelle universelle contre la pensée unique et ce que Pavloff appelle les « petites compromissions1 ». Ce livre a une portée universelle car les indications spatio-temporelles ne sont pas détaillées. Le livre a connu un grand succès en 2002 (plus d’un million d’exemplaires vendus) après la surprise du premier tour de l’élection présidentielle où le candidat d’extrême-droite, Jean-Marie Le Pen, fut qualifié pour le second tour. Depuis, cette nouvelle est régulièrement l’objet de discussions et de travaux dans les écoles.

matin brun